BackBack
-70%

Michael, l'homme cerf chez les celtes

$19.90 $5.97

Retrouver un lien avec la nature, vivre une écologie simple, maîtriser des forces dans le corps de l'homme est le message de Cernunnos, Dieu Cerf chez les Celtes, que les Chrétiens...

Description

Retrouver un lien avec la nature, vivre une écologie simple, maîtriser des forces dans le corps de l'homme est le message de Cernunnos, Dieu Cerf chez les Celtes, que les Chrétiens appelaient l'Archange Michaël.
Cernunnos est le Dieu de l'écologie globale ; son enseignement à traversé le temps jusqu'à aujourd'hui, alors que nous vivons une époque où la nature nous est de plus en plus étrangère.
Ce livre est un rappel aux sources.

Les anciens Celtes vénéraient le grand Cernunnos, le Dieu Cerf qui maîtrise le serpent de la vie. À la venue des Chrétiens, le savoir associé à l’homme-cerf fut perdu. Que signifiaient les bois qu’il porte sur sa tête ? À quelles forces était-il associé ? Olivier Manitara a retrouvé ce savoir ancestral, qu’il nous partage dans un enseignement unique et inédit.

Dans ce livre, vous découvrirez :
- comment une magie noire a changé le monde ;
- comment l’homme est devenu une ombre et ce qu’il peut faire pour retrouver la Lumière ;
- le lien entre l’homme-cerf et le grand Archange Michaël ;
- la ménora que porte l’homme sur sa tête, comme les bois du cerf ;
- la connaissance des 7 flammes à allumer pour retrouver le lien divin ;
- les 7 vertus à développer pour s’élever vers Dieu…
Entrez dans le savoir mystique du panache du cerf.

 


Caractéristiques

- Titre : Michael, l'homme cerf chez les celtes
- Sous-titre : Cernunnos, Dieu celte
- Auteur : Olivier Manitara
- Editeur : éditions Essénia
- Date de parution : Juillet 2016
- Collection: Pratique culture esséniennes
- Langue : français
- ISBN : 978-2-89724-530-6
- Référence catalogue :
- Disponible format livre papier : oui
- Disponible en Ebook : oui
- Nb de pages : 168 pages
- Brochure : Broché
- Couverture : souple
- Dimensions : 16 x 24 cm
- Poids réel : 306 grammes

Commentaire

Pas encore de commentaire